" Soyez Passants " - Evangile selon Saint Thomas

Bienvenue ô Passant ! Ce site est né d'une initiative personnelle. Son fondateur n'endosse de responsabilité que de lui-même.


12/13/2007

Livré à ce mental égocentrique et bavard

Extrait du livre des Alcooliques Anonymes Réflexions quotidiennes, 28 février, p.67
"
Pendant bien des années, ma vie a été centrée sur moi. J'étais rongé par mon ego de toutes sortes de façons: égocentrisme, apitoiement sur mon sort, autosatisfaction; tout cela venait de mon orgueil. Depuis, le mouvement des Alcooliques anonymes m'a fait cadeau des Étapes et des Traditions que je peux mettre en pratique dans ma vie quotidienne, d'un groupe et d'un parrain ainsi que de la possibilité, si je le désire, de mettre mon orgueil de côté dans toutes les circonstances de ma vie. Tant que je n'ai pas jeté un regard honnête sur moi-même et découvert que, dans beaucoup de circonstances, le problème venait de moi; tant que je n'ai pas appris à bien réagir au-dedans comme au-dehors. Tant que je n'ai pas réussi à oublier mes attentes et à comprendre que ma sérénité en dépendait, je n'ai pas connu la sérénité et ma sobriété n'a pas été assurée.
"

Cela s'applique à moi aussi , quoique n'étant pas alcoolique. Tant que je suis livré à ce mental égocentrique et bavard, je suis loin de la sérénité que m'offre la Vie et de ma sobriété émotionnelle.

Paix à vous,

Un PasSant Anonyme

3 commentaires:

Bruno a dit…

Bonjour Passant.

Sympa ton blog. Je suis moi aussi alcoolique, émotif et également dépendant sexuel. J'essaie de pratiquer les 12 étapes, en AA notamment et cela m'ouvre des perspectives de libération et de sérénité que je ne connaissais pas avant.
À bientôt

Bruno a dit…

Oublié de te dire aussi : j'ai un blog où je parle notamment de mes dépendances et du programme en 12 étapes

http://dependance-liberte.overblog.com

Un PaSsant anonYme a dit…

Bonjour Bruno,

Et bravo pour tes 4 AAns.

Comme toi, je cherchai l'abstinence et j'ai trouvé "Plus que l'abstinence" dans les fraternités. La sobriété.

Bonnes 24 heures,