" Soyez Passants " - Evangile selon Saint Thomas

Bienvenue ô Passant ! Ce site est né d'une initiative personnelle. Son fondateur n'endosse de responsabilité que de lui-même.


12/30/2007

12e tradition

Douzième Tradition : L'anonymat est la base spirituelle de toutes nos Traditions et nous rappelle sans cesse de placer les principes au-dessus des personnalités.

Le dépliant des Émotifs Anonymes sur l'Anonymat nous dit :

"La pratique de l'anonymat personnel implique de renoncer à vouloir se mettre en valeur, à se rendre intéressant ou à exercer une forme de pouvoir sur les autres; les principes sont alors placés au-dessus de la personnalité de chacun.... pratiquer l'anonymat personnel, c'est accepter de n'être qu'un parmi les autres, dans un esprit d'humilité, sans chercher à atteindre la renommée ou le prestige".

Cette tradition nous explique l'anonymat en tant que principe spirituel. Dans mes premiers temps dans les salles l'anonymat m'a protégé des autres, juste énoncer mon prénom et ma condition de malade dépendant m'a suffi pour être accepté au même niveau que mon voisin.

J'ai pratiqué cet anonymat dans les groupes en ayant des relations de fréres et soeurs anonymes bienveillants et égaux, sans considérations d'argent de prestige personnel ou de statut social. J'ai commencé à me depouiller de tous ces masques et travestissements qui me boursouflent l'ego et ce faisant nourissent ma maladie en continuant à dresser des murailles entre moi et les autres. Au début j'avais peur, je me sentais petite tortue sans sa maison.

Et puis en vivant les 12 étapes et 12 traditions, j'ai pris confiance et je m'aventure maintenant à pratiquer ce principe dans toutes mes affaires. Comment faire quand je ne suis pas anonyme, me direz-vous ? Et bien cet anonymat m'apprend l'humilité : faire ce que j'ai à faire et être moi-même vraiment aussi, sans vanité, sans vantardise, à m'efforcer d'être un parmi les autres, d'être là où ma Puissance Supérieure me demande d'être.

L'anonymat comme principe spirituel m'amène à l'humilité, i.e. l'essence du nouveau mode de vie si efficace pour réduire l'ego.

To be humble or not to be, là est la question

Un PasSant AnonYme

12/25/2007

Liste de Gratitude

Voici ma liste du jour :

  • Une journée belle et ensoleillée, pleine de Paix et d'Amour
  • Un déjeuner de 25 Décembre marqué par la bonne humeur générale et où je me suis régalé
  • Mon chez moi , agréable
  • Le chauffage central
  • Mes proches qui m'ont accepté et que j'ai acceptés enfin aussi - plus ou moins
  • Les nouveaux amis depuis ma rencontre avec les Fraternités Anonymes
  • Un Dieu d'Amour, toujours présent
  • Mon Passage ici

Et vous ? Pour quoi êtes vous reconnaissant ?

Un PasSant Anonyme

12/20/2007

L'analyse finale - The Final Analysis

Poème de Dr. Kent M. Keith - Mère Theresa l'avait collé sur le mur de sa chambre - Dr. Kent M. Keith's poem Mother Theresa had on her wall.

Les gens sont souvent déraisonnables,
illogiques et centrés sur eux-mêmes,
Pardonne les quand même.

Si tu es gentil, les gens peuvent t’accuser
d’être égoïste et d’avoir des arrières pensées,
Sois gentil quand même.

Si tu réussis, tu trouveras des faux amis
et des vrais ennemis,
Réussis quand même.

Si tu es honnête et franc,
il se peut que les gens abusent de toi,
Sois honnête et franc quand même.

Ce que tu as mis des années à construire,
quelqu’un pourrait le détruire en une nuit,
Construis quand même.

Si tu trouves la sérénité et la joie,
ils pourraient être jaloux,
Sois heureux quand même.

Le bien que tu fais aujourd’hui,
les gens l’auront souvent oublié demain,
Fais le bien quand même.

Donne au monde le meilleur que tu as,
et il se pourrait que cela ne soit jamais assez,
Donne au monde le meilleur que tu as quand même...

Tu vois, en faisant une analyse finale,
c’est une histoire entre toi et Dieu,
cela n’a jamais été entre eux et toi.

________________________________________________

People are often unreasonable, illogical and self-centred.
Forgive them anyway.

If you are kind, people may accuse you of selfish ulterior motives.
Be kind anyway.

If you are successful you will win some false friends and some true enemies.
Succeed anyway.

If you are honest and frank, people may cheat you.
Be honest and frank anyway.

What you spend years building, someone might destroy overnight.
Build anyway.

If you find serenity and happiness, people may be jealous.
Be happy anyway.

The good you do today, people will often forget tomorrow.
Do good anyway.

Give the world the best you have, and it may never be enough.
But give the world the best you have anyway.

You see, in the final analysis, it is all between you and God ;
It was never between you and them anyway.


Poéme que je me récite quand je me sens déçu , rendu malheureux par les autres et "l'ingratitude de mes circonstances de vie".
Le lire me permet de revenir dans une enveloppe humaine, les pieds sur terre,
Debout.
Le découvrir à chaque fois comme au premier jour me rappelle des principes de Vie - moi qui ai beaucoup vecu sur des principes de Survie voire de mort parfois.
Le réciter me permet de me reconnecter avec ma Puissance Supérieure, mon centre de gravité que j'appelle Dieu : car c'est cela l'analyse finale.

J'ai voulu partager ce poème avec vous en signe de gratitude d'être là et de me lire ici,

Paix à vous,

Un PasSant AnonYme

12/17/2007

Mauvais Karma

Extrait du livre "Si je veux que ça marche" des Émotifs Anonymes - p145

"Nous voudrions que nos relations nous apportent respect et estime personnelle, mais c'est bien souvent le fouillis. Dans le passé,nous avons peut-être connu de piètres modèles relationnels... Si c'est le cas nous devons apprendre des façons nouvelles et plus saines d'entrer en relation avec les autres".

Aujourd'hui a été Jour de Fouillis, mieux Bal de Casse-Pieds en mode majeur : chamailleries au travail, engueulades avec syndic de l'immeuble, mauvaise volonté fonctionnaire... Je n'ai pas été ZEN dans toutes ces affaires. J'ai tour à tour participé aux chamailleries (comme si je n'avais pas de meilleur choix), engueulé qui voulait, donné de la voix. Exprimé ma colère en paroles, actes et pensées.

Donc, l'antithèse de ce que suggère notre méthode : je peux être impuissant devant ma colère mais certainement pas devant mes pensées, mes paroles et mes actes.

Mauvais Karma.

D'après le programme, J'ai toujours le choix de ce que je fais de cette colère et peux choisir des actes nouveaux et sains , comme le suggère le texte ci-dessus.

J'ai récupéré la raison maintenant. Ma recette pour aujourd'hui ? Prise de conscience. Enfermé dans ma voiture, gros bramement sur la route du retour chez moi pendant une bonne quinzaine de minutes. C'était BON. Puis lecture spirituelle et méditation à l'arrivée. Petit inventaire de 10e étape et prévoir le moyen de redresser les torts d'aujourd'hui par rapport aux chamailleries surtout. Enfin écrire sur ce blog.

La devise des Émotifs Anonymes qui illustre cela est :


Acceptation
Prise de conscience
Action
Attitude

J'ai aussi récupéré ma sérénité et ma liberté d'esprit.

Et une bonne soirée à vous aussi,

Un PaSsant AnonYme

12/15/2007

Les 12 Promesses Emotifs Anonymes : Un espoir réaliste face à l'avenir

Tiré du livre "Si je veux que ça marche" des Émotifs Anonymes - p234
"
Émotifs Anonymes est un programme fondé sur l'espoir. Ce programme nous dit que, aussi bas que nous soyons descendus, nous pouvons nous aider nous-mêmes et les autres à retrouver la sérénité.

Le programme ne garantit pas une vie remplie d'un bonheur irréaliste et sans tracas, mais il fait quand même certaines Promesses.
"
Le texte fait référence aux 12 Promesses. Lors de mes premiers pas dans la fraternité alors que j'étais encore loin d'un rétablissement même physique et que l'obssession du produit était encore là, j'ai eu la chance d'assister à un anniversaire de rétablissement qui m'a marqué. Le thème qu'il avait choisi était les 12 promesses. Je me suis dit que c'était impossible à atteindre, et pourtant son témoignage était bien réel. Si lui peut le faire, alors moi aussi, non ? Aujourd'hui c'est moi qui témoigne qu'elles se réalisent aussi souvent dans ma vie.
Voici les 12 Promesses des Emotifs Anonymes :
"
1. Nous faisons l’expérience d’une nouvelle liberté et d’un bonheur tout neuf.
2. Nous ne regrettons pas le passé ni ne désirons l’enfermer dans l’oubli.
3. Nous comprenons le sens du mot sérénité et connaissons la paix d’esprit.
4. Si bas que nous soyons descendus, nous voyons comment notre expérience peut profiter aux autres.
5. Les sentiments d’apitoiement et d’inutilité diminuent.
6. Nous sommes moins préoccupés par nous-mêmes et voyons notre intérêt pour les autres grandir.

7. L’égoïsme s’estompe.
8. Nos attitudes et notre perception de la vie changent complètement.
9. Nos relations avec les autres s’améliorent.
10. Nous savons intuitivement comment faire face à des situations qui, autrefois, nous déconcertaient.
11. Il se développe en nous un sentiment de sécurité.
12. Nous nous rendons compte que Dieu fait pour nous ce que nous ne pouvions pas faire par nous-mêmes.


Ces promesses peuvent sembler extravagantes, mais il n'en est rien; elles se réalisent parfois rapidement, parfois lentement.
"
C'est tout ce que je vous souhaite,

Bonnes 24 heures,

uN pasSant anonYme

P.S. Pour les précis, la Promesse 9 est différente chez les Alcooliques Anonymes. Pourquoi ? No lo so.

12/13/2007

Livré à ce mental égocentrique et bavard

Extrait du livre des Alcooliques Anonymes Réflexions quotidiennes, 28 février, p.67
"
Pendant bien des années, ma vie a été centrée sur moi. J'étais rongé par mon ego de toutes sortes de façons: égocentrisme, apitoiement sur mon sort, autosatisfaction; tout cela venait de mon orgueil. Depuis, le mouvement des Alcooliques anonymes m'a fait cadeau des Étapes et des Traditions que je peux mettre en pratique dans ma vie quotidienne, d'un groupe et d'un parrain ainsi que de la possibilité, si je le désire, de mettre mon orgueil de côté dans toutes les circonstances de ma vie. Tant que je n'ai pas jeté un regard honnête sur moi-même et découvert que, dans beaucoup de circonstances, le problème venait de moi; tant que je n'ai pas appris à bien réagir au-dedans comme au-dehors. Tant que je n'ai pas réussi à oublier mes attentes et à comprendre que ma sérénité en dépendait, je n'ai pas connu la sérénité et ma sobriété n'a pas été assurée.
"

Cela s'applique à moi aussi , quoique n'étant pas alcoolique. Tant que je suis livré à ce mental égocentrique et bavard, je suis loin de la sérénité que m'offre la Vie et de ma sobriété émotionnelle.

Paix à vous,

Un PasSant Anonyme

12/10/2007

Travailler ses étapes ? suite ...

Bonjour à tous,

Je regarde parfois (souvent) les statistiques d'accès à ce site et je me rends que certains cherchent des infos sur ce sujet. Mon post précédent là-dessus et que vous pouvez trouver ici était le fruit d'une fatigue bienheureuse (de mon égocentrisme) dans un moment où content de moi, je faisais de l'humour.
Mais ceux-là ont peut-être réellement besoin de cette info qu'ils ne trouvent pas dans leurs groupes, réunions ou auprès de leurs camarades des fraternités anonymes (et oui c'est possible, si, si !). Car moi aussi j'ai expérimenté à quel point certains prennent notre méthode si simple et efficace et la transforment en thérapie de groupe ... plutôt inefficace dans le long terme.

Bref qu'est ce que "travailler ses étapes" ? Tout d'abord un abus de langage. Car nul part dans les textes de base Bigbook des Alcooliques Anonymes, des Emotifs Anonymes, Basic Text des Narcotiques Anonymes ... ou autres méthodes ai-je vu autre chose que : "les douze étapes que nous suivons" (en anglais : the steps we take...).

Ces étapes nous suggèrent des solutions à nos problèmes; Elles :

  • se lisent et s'étudient : il faut lire la littérature et la relire. Notre connaissance est entièrement contenue dans nos livres. Le Big Book en premier.
  • se méditent en réfléchissant sur le sens des phrases. Elles portent une philosophie de vie que je ne peux apprendre que dans les fraternités. Réfléchir et contempler les propositions à essayer.
  • se partagent : c'est l'un des avantages de n'être point seuls - partager l'expérience, la force et l'espoir qu'elles nous donnent avec d'autres sur le même chemin que moi.
  • se mettent en pratique dans sa vie : et là , le changement arrive, peut-être pas aujourd'hui mais néanmoins il arrive ... pour le bien
  • enfin se transmettent : j'ai trouvé une solution qui marche et donc je la transmets à d'autres.
Bref, nous découvrons ces étapes par la lecture, nous les étudions avec nos camarades / sponsors(parrains/marraines), dans nos groupes - nous les suivons en les mettant en pratique dans nos vies et nous les transmettons à ceux qui souffrent encore.

Pour plus d'infos : chercher les étapes individuellement dans les mots-clés à droite.

Un pasSant AnonYme

12/09/2007

Accepter que mon comportement a nui....

Extrait de la Pensée du Jour du 11 Janvier - livre "Aujourd' hui Seulement"des Émotifs Anonymes
"

Pensée du Jour
J'ai pris conscience que dans mes luttes, j'ai donné des coups de coude dans les côtes à beaucoup de gens. Et dans plusieurs cas, je les ai atteints aussi au coeur. J'ai pris conscience que pour vivre en paix avec chacun, je devais dresser une liste honnête et précise de tous ceux que j'avais blessés comme le suggère la Huitième Étape. J'ai eu du mal a accepter que mon comportement avait nui à tant de personnes. Cela devint plus facile lorsqu'un ami m'a suggéré de mettre mon propre nom en haut de la liste. Alors que je groupais tous les noms ensemble, j'ai demandé à Dieu de m'aider à consentir à faire amende honorable à tous, y compris à moi-même...."

Beau résumé de cette 8e étape qui nous demande de dresser cette liste dans le but d'enlever le poids du passé, de notre culpabilité, de la honte. La 8e reprend le travail fait en 4e étape pour en extraire tous les gens, les institutions à qui nous avions fait du tort ... nous même en premier souvent.

La suite de ce travail dans la 9e étape....

Un PasSant AnonYme

12/08/2007

La mouche

"Change tes pensées et tu changes le monde" - Norman Vincent Peale




R-e-s-p-e-c-t total.

Pour moi la mouche peut-être tour à tour : les ennuis d'argent, les collègues de bureau, les voisins, les embouteillages, le Bus à 8:00 du mat', la plomberie en panne, les retards, les grèves des transports, la belle-famille, les enfants qui hurlent dans un troquet où je m'installe pour un moment de relaxation, la pression quotidienne,les autres qui prennent trop de place, les personnalités difficiles, les vacances gâchées par le mauvais temps......

Bref tout ce que je ne peux changer et auquel la Prière de la Sérénité se réfère et qui s'oppose à mes désirs à moi.

Bonne sérénité à vous,

Un PaSant AnonYme

12/07/2007

Ma volonté ou celle de Dieu ? Les attentes irréalistes


Mon problème n'est pas que la vie est pleine
de dangers, de risques et de conséquences.
Mon problème est que je m'attends
à ce qu'il puisse en être autrement.

Je menai ma vie selon Ma Volonté, Ma vision , Mes désirs. Total contrôle. Chassez l'imprévu et coupez tout ce qui déborde. Cela ressemblait à essayer de conduire une voiture sur la route en gardant enclenché le frein à ma main.

J'ai troqué ce modus vivendi avec la Volonté de Dieu à mon égard : j'essaie de vivre ma vie selon cette volonté et ce que me dicte ma conscience - même si c'est inconfortable. Une vie toujours confortable n'est peut-être ni une vie heureuse ni une vie libre après tout.

La question pour moi est comment reconnaître la volonté de Dieu à mon égard ? Les moyens privilégiés moyens pour entrer en contact avec Dieu (ou votre Puissance Supérieure comme vous la concevez) : la Prière et la Méditation. Prier pour parler à Dieu, méditer pour l'écouter - dans le silence. Et un code de conduite: si je ne sais pas si j'agis selon ma volonté souvent débridée et tant que je doute : je n'agis pas et je prie et je médite.
J'aime la Prière de Sérénité ci-jointe.
Et vous ? Quelle prière vous aide le plus ?
Un PaSsant AnonYme

12/06/2007

La Colère et ses formes

Extraits du livre 'Vivre Sobre' des Alcooliques Anonymes - pages 39 et 40 - "Chapitre 15 : Prendre garde à la colère et au ressentiment"

"... Jetons tout d'abord un coup d'oeil sur les différentes formes et nuances que pourrait prendre par moments la colère. Les voici :

l'intolérance..le snobisme..............la tension.....................la méfiance

le mépris........l'intransigeance......l'ironie...........................l'anxiété

l'envie.............le cynisme.................l'apitoiement sur soi..la suspicion

la haine..........le mécontentement..la malveillance...........la jalousie "

J'ai noté en couleur les formes qui sont pour moi les plus inattendues, dont l'anxiété. Mon anxiété est une forme de peur diffuse sans objet et souvent sans causes très claires - il s'agit d'une peur par rapport à un événement imminent désagréable qui viendrait me punir d'une action malencontreuse de ma part - sans que j'ai gardé un souvenir de cette action. Sacrée déraison , non ?
Le texte continue de façon opportune ainsi :

"..... A la liste ci-dessus, peut-être faudrait-il ajouter la peur, dont beaucoup regardent la colère comme une excroissance... Il s'agit parfois d'une crainte vague, diffuse et inexprimable, mais qui peut déclencher une agressivité généralisée, convergeant soudain vers quelqu'un ou quelque chose..... "

La peur de la répétition d'événements passés douloureux provoque chez moi le besoin de contrôler le futur. La peur à l'origine de ma colère ?

Paix à vous,

Un PaSsant ANonYme

12/04/2007

Les 12 Traditions

Extrait du pamphlet des NA "Les douze traditions de Narcotiques Anonymes"

..... "
1. Notre bien être commun devrait passer en premier ; le rétablissement personnel dépend de l’unité de NA.
2. Dans la poursuite de notre objectif commun, il n’existe qu’une autorité ultime : un Dieu d’amour tel qu’il peut se manifester dans la conscience de notre groupe. Nos dirigeants ne sont que des serviteurs en qui nous avons placé notre confiance ; ils ne gouvernent pas.
3. La seule condition requise pour devenir membre de NA est le désir d’arrêter de consommer.
4. Chaque groupe devrait être autonome, sauf sur des sujets affectant d’autres groupes ou NA dans son ensemble.
5. Chaque groupe n’a qu’un but primordial : transmettre le message au dépendant qui souffre encore.
6. Un groupe de NA ne devrait jamais cautionner, financer ou prêter le nom de NA à des organismes connexes ou à des organisations extérieures, de peur que des problèmes d’argent, de propriété ou de prestige ne nous éloignent de notre but primordial.
7. Chaque groupe de NA devrait subvenir entièrement à ses besoins et refuser toute contribution de l’extérieur.
8. NA devrait toujours demeurer non professionnel, mais nos centres de service peuvent engager des employés spécialisés.
9. NA comme tel ne devrait jamais être organisé ; cependant, nous pouvons constituer des conseils de service ou créer des comités directement responsables envers ceux qu’ils servent.
10. NA n’a aucune opinion sur des sujets extérieurs ; c’est pourquoi le nom de NA ne devrait jamais être mêlé à des controverses publiques.
11. La politique de nos relations publiques est basée sur l’attrait plutôt que sur la réclame ; nous devons toujours garder l’anonymat personnel au niveau des médias.
12. L’anonymat est la base spirituelle de toutes nos traditions, nous rappelant sans cesse de placer les principes au-dessus des personnalités.

... Nous nous informons petit à petit en discutant avec d’autres membres et en rendant visite à différents groupes. En général, tant que nous n’avons pas pris du service, personne ne nous signale que « le rétablissement personnel dépend de l’unité de NA », et que cette unité dépend de notre fidélité aux traditions. Les douze traditions de NA ne sont pas négociables. Ce sont les lignes de conduite qui assurent à notre fraternité la vie et la liberté."

Ces traditions sont adoptées par toutes les fraternités anonymes - c'est encore un beau cadeau des AA.

J'aime que l'on dise qu'elles sont "non négotiables". En effet, comme les 12 étapes, les 12 traditions sont des "réducteurs d'ego". Elles me donnent des guides dans ma conduite avec les autres, alors que les étapes me donnent le moyen de vivre avec moi-même. Dit autrement, les étapes m'apprennent à vivre bien avec moi-même et les traditions m'apprennent à vivre en paix avec les autres. Le secret : penser moins à mon confort personnel et un peu plus aux autres.

Paix,

Un PasSant ANonyme

12/02/2007

H.A.L.T ou les CLeFS

Version anglaise :

H------ Hunger (Faim)

A-------Anger (Colère)

L-------Loneliness (Solitude)

T-------Tiredeness (Fatigue)

ou Version française(et Emotifs Anonymes) :

C-------- Colère

L--------Lassitude

E--------Envie

S--------Solitude

J'aime beaucoup cette acronyme, plus particulièrement la version anglaise car je m'y reconnais plus. En fait je ne comprends pas pourquoi avoir introduit l'envie à la place de la faim. Il suffisait de donner l'acronyme français CLeFS et on retombe sur nos pieds.?.?.

Bref, H.A.L.T représente un outil de rétablissement simple, puissant et immédiatement applicable.

Et voila comment je l'utilise :

Quand je me sens grognon, anxieux de façon diffuse, frustré, ... tous ces malaises plus ou moins clairs ou disproportionnés, je me pose la question : Que ressens-je ? Colère, Faim, Isolement, Fatigue ?

Si Faim : manger

Si Fatigué : me reposer(chose que je sais si bien faire de mes années de déprime...)

Si je me sens Seul ou plutôt Isolé, alors appeler quelqu'un

Si en colère : alors un peu de programme s'applique : acceptation, courage, sagesse...

La plupart du temps, j'ai faim ! Et je découvre à quel point j'ai flingué mes sensations physiques avec mes années d'addiction physique. Je réapprends à distinguer la faim et donc à m'alimenter quand ces signes là arrivent moi qui avais pris l'habitude de ne pas en tenir compte....

C'est une maladie physique, psychologique et spirituelle .... Et je dois prendre soin du niveau physique en tout premier lieu : se débarrasser de l'addiction c'est aussi se débarrasser des réflexes qui m'ont conduit à m'y adonner. Et Ces réflexes sont bel bien de rester dans ma colère, de ne pas écouter les signaux corporels qui me disent de prendre soin de mon corps qui a besoin de s'alimenter et de dormir et de rester seul devant mes problèmes irrésolus.

Donc comme dans la Pensée du Jour du 3 Juillet (Aujourd'hui seulement des Émotifs Anonymes) : Je me tiens loin des CLES et j'identifie quels effets ils ont eu dans ma vie.

Savoir identifier ces effets, telle est une des CLeFS de mon rétablissement,

Un PaSsant Anonyme

11/28/2007

Gratitude : le mois de Novembre


"Je ne suis pas plein de gratitude à cause de mon bonheur. Plutôt je suis heureux parce que je pratique la gratitude. " dixit un maitre anonyme japonais.

Novembre est le mois de la gratitude (Thanksgiving). Cette fête americaine celebree aux Etats-Unis et au Canada en Novembre est une journée de rassemblement familial presqu'aussi importante que Noël. Ce jour-là, on remercie Dieu pour les bonheurs que l’on a pu recevoir pendant l'année.


Dans les fraternités anonymes, Thanksgiving est à l'origine du statut tout particulier du mois de Novembre qui est le mois de Célébration des Traditions("Traditions month") et le mois de la Gratitude.

J'aime la représentation qui en est faite en haut. La corne d'abondance me rappelle que le monde est devenu beaucoup plus vaste qu'il ne me paraissait et d'une générosité enorme pour peu que je veuille le regarder ainsi. Je vous rassure mes €€€ ne sont pas demultipliés par une opération du Saint Esprit , plutôt de savoir que ce que j'ai est déjà au-delà de mes besoins... Le programme m'a ouvert l'accès à quelques richesses insoupconnées car gratuites.

Je pratique la gratitude tous les jours... en tout cas j'essaie.

Alors, que fais-je de spécial en Novembre ? Et bien, je fais une donation exceptionnelle aux Services Mondiaux de mes fraternites en signe de gratitude.... En particulier à Emotions Anonymous, les services mondiaux des Emotifs Anonymes. C'est très simple via paypal. Plus d'informations sur leur site ou ecrivez-moi.

Et vous, qu'avez-vous fait ? Sans vous culpabiliser bien sur (:>) plutôt comme une incitation au bonheur.

Une bonne soirée à vous,


Un PasSant ANonyme

11/27/2007

Traces de pas / Footprints

Une nuit, je fis un songe.
Je rêvais que je marchais en compagnie de Dieu, sur la rive.
À chaque scène, je remarquais une double trace de pas dans le sable, la mienne et celle de Dieu.
Quand la dernière image s'effaça, je repensai aux
Traces de pas et m'aperçus qu'à diverses reprises,
Le long du sentier, il n'y avait qu'une empreinte de pas dans le sable. Je me rendis compte que cela correspondait aux Moments les plus sombres de ma vie.
Je m'adressai à Dieu : " Mon Dieu, dit-je, tu m'avais dit que tu M'accompagnerais tout le long de la route.
Mais je constate qu'aux heures les plus pénibles de ma vie, je ne puis voir qu'une seule série d'empreintes sur le sable.
Je ne comprends pas qu'aux moments où j'avais le plus besoin de toi, tu m'aies délaissé. "
Dieu répondit : " Mon enfant, je t'aime et je ne saurais t'abandonner.
Aux jours d'épreuves et de souffrances, quand tu ne vois qu'une seule trace de pas, c'est qu'alors je te portais. __________________________________________ One night I dreamed I was walking along the beach with the Lord.
Many scenes from my life flashed across the sky.
In each scene I noticed footprints in the sand.
Sometimes there were two sets of footprints, other times there was one only.
This bothered me because I noticed that during the low periods of my life, when I was suffering from anguish, sorrow or defeat,
I could see only one set of footprints, so I said to the Lord,
"You promised me Lord,that if I followed you, you would walk with me always.
But I have noticed that during the most trying periods of my life there has only been one set of footprints in the sand.
Why, when I needed you most, have you not been there for me?"
The Lord replied, "The years when you have seen only one set of footprints, my child, is when I carried you ."

_______________________________________________________________
Auteur / Author : Margaret Fishback Powers ou/or Mary Stevenson

11/25/2007

Carnaval des dépendances - 3ème édition


Ce carnaval rend hommage aux dépendants et autres marcheurs/passants qui témoignent de leur chemin de vie sur la Toile.

Dans cette 3éme édition :

- ce blog de la communauté francohpne européenne des Alcooliques Anonymes publie chaque jour une pensée du jour A.A. ici : http://aa-francophonie.blogspot.com/

- un site de partages ouverts aux Alcooliques Anonymes : http://groups.msn.com/Vivreetlaisservivre. J'aime leur presentation - extrait ci-dessous :

"Les 12 Étapes des Alcooliques Anonymes sont un ensemble de principes dont la portée est spirituelle et qui, mis en pratique comme mode de vie, peuvent chasser l'obsession de boire et permettre à la personne atteinte d'alcoolisme de mener une vie heureuse, entière et utile."

Pour ma part, il s'agit de chasser l'obsession tout court, moi qui suit atteint d'addictions nées de mon déséquilibre émotionnel.

- le site ZEN http://www.dailyzen.com/ est conçu comme un havre de paix virtuel où nous pouvons aller méditer et lire des textes zen. L'image ci-jointe y est publiée. A decouvrir.

Je suis toujours plein de gratitude de découvrir ces sites. Merci.

Bonnes 24 heures,

Un PasSant AnonYme

11/24/2007

L'émotion n'est jamais justifiée


Tiré du livre "Les formules de Swami Prajnânpad" - Editions de la Table Ronde - Paris 2003

"...L'émotion n'est jamais justifiée ne veut pas dire "vous ne devez pas avoir d'émotions". Cela veut dire : l'émotion ne peut pas avoir de justification objective....
En d'autres termes, nous ne pouvons pas rendre la situation exterieure ou les autres responsables de notre émotion. Elle nous appartient complètement. C'est sur cette base, et uniquement sur cette base, qu' un certain travail sur l'émotion devient possible".

Dans le texte originel, cette formule du Swami, maître spirituel d'Arnaud Desjardins s'énonce : Emotion is never justified. Mon chemin spirituel initié en suivant la méthode en 12 étapes des Emotifs Anonymes m'a amené à saisir la subjectivité de toutes mes émotions. Cette maxime de vie m'explique pourquoi nous ressentons et réagissons tous si différemment devant les circonstances et situations extérieures.

Elle m'explique aussi pourquoi une même situation déclenche d'abord de la colère, puis de la tristesse chez moi. Et comment enfin avec "un certain travail sur l'émotion" souvent d'ailleurs un travail de deuil qu'il soit voulu ou inconscient je peux regarder la même situation avec acceptation voire indifférence. Là je suis liberé de l'emprise de l'émotion qui devient alors mon alliée, une part de moi-même - et non plus une Puissance qui me gouverne. C'est peut-être cela qu'on appelle raison garder - je ne sais pas.

Le Swami meurt en 1974 au moment où Arnaud Desjardins après de nombreuses années passées avec son maître fonde son premier ashram en France. Il est connu pour ses formules qu'il utilisait pour "éveiller" ses disciples et les accompagner dans une démarche spirituelle de libération d'un ensemble de conditionnements et projections qui nous exilent de nous-mêmes et nous empêchent de comprendre les véritables lois de Vie. Il est l'un des plus modernes des maîtres orientaux et de ceux dont l'enseignement est le plus directement applicable, le plus pragmatique peut-être.

Ses maximes sont éclatantes de justesse et de simplicité.

R-E-S-P-E-C-T

uN PasSant anonYme

11/23/2007

Se détacher de mes vieilles misères

Extrait du dépliant des Émotifs Anonymes "Exemples de questions des groupes Émotifs Anonymes..."

"Nous avons accumulé quelques-uns des problèmes qui nous sont souvent communiqués par les groupes et nous donnons quelques suggestions que le Programme nous fait pour aider à les résoudre........

3. Nos réunions deviennent des séances d'apitoiement. Nous sommes plus déprimés à la fin de la réunion qu'avant d'y venir.

Le Cinquième Concept [nous indique que]... :

Nous ne venons pas à ÉA pour remuer nos vieilles misères mais pour apprendre à nous en détacher. Une partie de notre sérénité vient de la capacité à vivre avec des problèmes non résolus."


Moi aussi j'ai été victime de mon apitoiement sur moi-même. Je ne savais pas le nommer au départ : n'était-il pas clair qu'en réunion je venais pour exposer l'ampleur de mes problèmes ? N' était-il pas sûr que tous compatiraient me mettant ainsi du baume au coeur ?

Et puis, un jour j'en eus assez de m'entendre m'apitoyer. Et je consentis à faire autre chose - signe que je commençai à comprendre la 2ème étape. Je commençai à mieux écouter les autres et à me pencher sérieusement sur les outils du programme.

Et je découvris que je pouvais vivre, et même plutôt bien, avec des problèmes non résolus. Que la source de ma sérénité est de savoir que je suis OK et que cela suffit. Car mes journées ne sont pas que des litanies de problémes et il existe des pépites dans toutes mes journées. C'est certainement cette prise de conscience qui marque pour moi la fin de la dépression : le sourire de l'inconnu, les pépiements de l'oiseau, les couleurs du feuillage.


C'est ainsi que j'apprends à me détacher de mes vieilles misères : en me sortant de moi pour ecouter les autres et me reconnaitre en eux, en ouvrant grand mes oreilles pour entendre les messages de souffrance et d'experience mais aussi de force et d'espoir des amis EA dans les réunions.

Et en sachant aujourd'hui que je ne suis pas mes vieilles misères même quand je souffre. Je suis autre et plus que ma souffrance psychique ou spirituelle. (Par contre, je me sens encore aujourd'hui totalement anéanti par la grande souffrance physique).

Bonnes 24 heures,

Un PasSant AnonYme


11/21/2007

Signe de rechute

Extrait de la Pensée du Jour du 25 Février - Émotifs Anonymes, Aujourd'hui Seulement
"

PENSÉE DU JOUR
Si j'ai mis en oeuvre le Programme depuis si longtemps que je crois que les moments difficiles sont terminés et que je peux contrôler ma vie et mes émotions, je suis alors fort probablement à deux cheveux d'une rechute. Personne n'est à l'abri d'une rechute. Si je pense que je n'ai plus besoin d'aide, je suis peut-être déjà en difficulté. Je serai toujours impuissant devant mes émotions. Mais tant et aussi longtemps que je prendrai soin de moi et que je m'occuperai de mes attitudes négatives, je pourrai avoir la sérénité.
.......
AUJOURD'HUI, JE ME SOUVIENDRAI
Je suis impuissant devant mes émotions.
C'est un des signes avant-coureurs d'une rechute que tous ces moments où j'essaie de contrôler, eviter, nier, masquer mes emotions et ma vie intérieure. J'apprends à accepter ces emotions, ces alliées de ma vie - un jour à la fois , parfois un instant à la fois quand c'est difficile.
Aujourd'hui les accepter pleinement a été facile - une journée fructueuse en somme.

Bonne soirée,

Un paSsant anonYme


11/18/2007

Checklist de 11e Tradition

Extrait de l'article du magazine des Alcooliques Anonymes - Grapevine

Onzième Tradition : La politique de nos relations publiques est basée sur l'attrait plutôt que sur la réclame ; nous devons toujours garder l'anonymat personnel dans la presse écrite et parlée de même qu'au cinéma.

1. Est-ce qu'il m'arrive de faire la promotion d'AA de façon si fanatique que le mouvement finit par ne plus avoir l'air si attrayant ?
2. Est-ce que je prends toujours bien soin de garder pour moi les confidences qui m'ont été faites à titre de membre AA ?
3. Est-ce que je fais attention de ne pas répandre les noms de membres AA, même à 1'intérieur du mouvement ?
4. Est-ce que j'ai honte d'être un alcoolique rétabli - ou en voie de rétablissement ?
5. À quoi ressemblerait AA, si nous n'étions pas guidés par les principes contenus dans la Onzième Tradition ? Où serais-je, moi ?

6. Est-ce que mon rétablissement dans AA est suffisamment attrayant pour donner à un alcoolique malade le goût d'avoir la même chose ?

J'ai décidé de céder à une tradition bien ancrée dans les groupes des fraternités anonymes qui consiste à partager une fois par mois sur la tradition du mois. Je démarre donc la série avec la tradition du mois de Novembre.

Je me servirai de la checklist ci-dessus bâtie pour les Alcooliques Anonymes. Elle peut néanmoins s'appliquer avec utilité à d'autres groupes anonymes.

Voyons voir; où me situe-je sur sur certaines de ces questions ?

6. C'est une des questions importantes qui me guident dans mes activités de 12e étape. C'est une question que j'ai en tête souvent quand je partage et influence la façon dont je partage.
En effet, même les (plus) rares moments de rechutes émotionnels que j'ai, me rappellent que je ne me noie plus dans les comportements négatifs d'avant. Et j'en ai nettement moins qu'avant - en fait avant je vivais une rechute émotionnelle quasi permanente. De cela seul je témoigne, en évitant l'hyperbole du rétablissement garanti d'un côté et les coups de gueule qui parfois me gouvernent.
Garder l'espoir est un message d'attraction puissant dans mon témoignage - qu'il soit fait ici , dans les salles et ailleurs.

5. L'anonymat me protège des maux de notre société de consommation et de ma tendance naturelle à une certaine vanité. Si nous n'avions pas cette Tradition , nous utiliserions notre énergie à participer à la surenchère publicitaire actuelle, recherchant toute célébrité ou porte-parole charismatique pour prêcher notre bonne parole.
Ce faisant, nous nous mettrons à la merci de la contre-publicité de toute rechute de la personnalité charismatique en question. Trop attentifs à faire attention à projeter une image glacée et lisse de nous et à des coups de pubs pour nous concentrer sur notre rétablissement qui est basé sur nos principes spirituels.
Les premiers principes étant l'honnêteté, la bonne volonté et l'ouverture d'esprit - difficiles à promouvoir avec les règles de la réclame contemporains, non ?

Tous ces points ne doivent néanmoins pas nous empêcher de nous faire connaître. Mais cela pour un autre post - pour aujourd'hui, cela m'suffit.

Et vous où en êtes-vous sur ces questions ?

Un PaSSant anonYMe

11/17/2007

Les 12 devises (ou slogans) des Emotifs Anonymes

1. Lâcher prise et s'en remettre à Dieu
2. Tu n’es pas seul
3. Agir aisément
4. Vivre et laisser vivre
5. L'important d’abord
6. Cherche le bon côté
7. Par la grâce de Dieu
8. Connais-toi toi-même honnêtement

9. Le temps arrange bien des choses ("This too shall pass" en anglais)
10. J’ai besoin des autres
11. Acceptation - Prise de conscience - Action - Attitude
12. J’ai le choix

NE COMPARE PAS
AUJOURD'HUI EST LE PREMIER JOUR DU RESTE DE MA VIE
Comme vous l'avez certainement remarqué il y en a en fait 14 et non 12. Je n'ai jamais su pourquoi mais cela doit être le signe de la générosité retrouvée dans le rétablissement. :>
En gras, mes préférés aujourd'hui qui sont certainement celles que je comprends le mieux. Celles que j'utilise le plus. Celles qui m'ont ouvert la voie.
C'est très subjectif bien sur.
Prenez ce dont vous avez besoin et laissez le reste.
Un PaSsant aNonYme

11/16/2007

Derouler le programme de ma journée


Extrait des Réflexions quotidiennes, 12 mars, p.80 - Alcooliques Anonymes



"À notre réveil, nous pensons à la journée qui s'annonce et nous regardons nos projets pour la journée.Nous demandons d'abord à Dieu de nous guider dans nos pensées et surtout de libérer notre esprit de l'apitoiement comme de tout mobile malhonnête ou égoïste.

Les Alcooliques anonymes p79.

Tous les jours, je demande à Dieu de ranimer en moi la flamme de son amour, pour qu'un amour radieux et clair illumine mes pensées et me permette de mieux faire sa volonté.Tout au long de la journée, alors que des événements extérieurs viennent abattre mon enthousiasme, je demande à Dieu de me faire prendre conscience clairement la possibilité de recommencer ma journée à n'importe quel moment, cent fois si nécessaire. Laisse agir, Dieu fait pour moi ce que je ne peux pas faire pour moi-même."

Au début cela peut permettre laborieux à mettre en pratique. Et puis j'ai réalisé qu'il y a là de l'espoir : quelque soit ma journée, je peux la recommencer à n'importe quel moment si je le choisis, changer ma position. La recommencer dans la perception que j'ai de ma journée : une journée qui paraît m.... peut paraitre plus acceptable si je le choisis. Cela à a avoir avec le fait de toujours vivre pleinement l'instant présent.
Et une bonne journée à vous tous,
Un PaSsant ANonYme

11/14/2007

Le Triangle de l'égocentrisme : ressentiment, colère et peur

Extrait du dépliant "Le triangle de l'égocentrisme - littérature des Narcotiques Anonymes"

"... Ce sont précisément ces trois éléments, le ressentiment, la colère et la peur, qui forment le
triangle de l’égocentrisme. Tous nos défauts de caractère sont des manifestations de ces trois
réactions.



L’égocentrisme est au coeur de notre folie.

Le ressentiment est la manière dont nous réagissons pour la plupart à notre passé. Nous
revivons constamment en pensée nos expériences antérieures.


La colère est notre façon d’affronter le présent. C’est notre réaction à la réalité et notre manière de la nier.


La peur, quant à elle, est le sentiment que nous éprouvons face à l’avenir. Elle est notre réaction devant l’inconnu.

Ces trois éléments sont l’expression de notre égocentrisme. C’est notre manière de
réagir face aux personnes, aux lieux et aux objets (passés, présents et futurs) qui ne répondent pas à nos demandes.....


Nous devons briser le triangle de l’égocentrisme. Nous devons grandir ou mourir."

Grandir consiste essentiellement à réduire mon égocentrisme, expression d'un ego sans limites.

Je passe du "moi d'abord et les autres après" puis au "moi et les autres" puis au "moi au service des autres". Exercice qui me semblait impossible à vivre en continuant à exister. Bien sur c'est l'inverse qui s'est produit : je rayonne plus maintenant qu'avant (quoiqu'il est certainement possible d'exister sans rayonner...) et je grandis à mesure que je m'efforce de réduire mon ego - avec plus ou moins de résultats selon les jours. Cependant globalement la balance est positive .

Et cela me suffit. Pour aujourd'hui J'ai choisi de grandir.

Un PasSant AnonYme

11/13/2007

Deposer mon fardeau

Extrait du livre de méditations quotidiennes "Aujourd'hui seulement" des Émotifs Anonymes - Pensée du 9 Janvier


"Pensée du Jour

... Même si j'ai prié pour que mes défauts de caractère soient éliminés, en réfléchissant, je découvre que je ne suis pas encore prêt à me séparer de certains d'entre eux. Que ferais -je sans cette mauvaise habitude ? Comment passerais-je mon temps ? C'est le temps de m'abandonner encore et encore..."


En ce moment beaucoup d'événements et de lectures me rappellent cette 6éme étape que j'ai faite pour la première fois il y a déjà quelques 24 heures. Sychronicité ?


A cette étape, je dépose le fardeau de tous mes défauts de caractère c'est à dire tout ce qui m'empêche d'entretenir une relation vivante avec moi-même, D... et les autres.

Un défaut de caractère est surtout un trait de caractère ou des comportements qui me coupent de l'Autre, l'autre en particulier et l'Univers en général.

C'est cela que j'ai mis à plat lors de ma 5e étape. Je l'ai fait très simplement d'ailleurs..., mais cela fera l'objet d'un autre post special 5e étape.

Je suis en paix avec ma conscience; je dépose mon poids de culpabilité. Je cesse d'être ATLAS portant le monde sur mes épaules.

Je consens à lâcher prise sur mes vieilles et mauvaises habitudes.

Je me sens bien plus léger depuis ce jour-là.

Un PasSant AnonYme

11/10/2007

Travailler ses étapes ?

Repos :>

Un PasSant AnonYme

Note du 10 Décembre 2007 : je me rends compte que ce post induit en erreur des gens qui recherchent comment des infos sur les 12 étapes donc je reprends plus serieuesment le sujet ici

11/08/2007

Blog et Ethique : l'anonymat

La 11ème Tradition des Fraternités anonymes nous rappelle :

"La politique de nos relations publiques est basée sur l'attrait plutôt que sur la réclame; nous devons toujours garder l'anonymat dans nos rapports avec la presse, la radio, la télévision et les autres médias"

Pourquoi ce blog ? Pour témoigner d'un éveil spirituel qui a changé ma vie au quotidien, pour le meilleur.

Comment témoigner ? Par la transmission du message des fraternités anonymes, en relisant les textes des maîtres spirituels, en faisant connaître les amis bloggueurs - en tout cas en mettant à disposition du lecteur de passage ici des éléments d'une voie possible pour vous aussi.

Est-il important de connaître mon état civil, mon âge, mes activités favorites ? Je ne le pense pas. Cette tradition protège mon anonymat et ce faisant elle protège tous les marcheurs et passants qui sont sur cette même voie.

Elle me protège aussi contre ma tendance naturelle à me mettre en avant. Les 12 étapes enseignent l'humilité. Peu importe le nom du messager, le message est l'essentiel. Au contraire, les particularités de mon état civil risquent de brouiller ce message.


Fait partie de tout éveil sprituel la necessité de temoigner.

Et vous, comment témoignez vous ?

Un PasSant AnonYme

11/06/2007

Votre vie s’est-elle améliorée ? 20 Questions

Inspiré de l’article intitulé « Twenty questions revisited » dans le magazine AA Grapevine (Oct 1983)

1. Pouvez-vous travailler plus longtemps qu’avant ?
2. Etes-vous plus heureux dans votre vie personnelle ?
3. Etes-vous moins timide avec les autres ?
4. Vous réveillez vous le matin sans culpabilité et sans remords ?
5. Vos soucis financiers sont-ils plus faciles à gérer qu’avant ?
6. Etes-vous mieux entouré qu’avant ?
7. Vous sentez-vous plus concerné par le bien-être de votre famille?
8. Etes-vous plus ambitieux qu’avant ?
9. Ressentez-vous le besoin de prier et méditer chaque jour ?
10. Ressentez-vous de la gratitude au réveil ?
11. Dormez-vous mieux ?
12. Etes-vous plus efficace ?
13. Faites-vous face à vos problèmes et votre inquiétude mieux qu’avant ?
14. Vivez-vous mieux avec vous-même ?
15. Votre mémoire s’est-elle améliorée ?
16. Votre médecin a-t-il remarqué que votre état de santé s’est amélioré ?
17. Avez-vous plus confiance en vous-même ?
18. Vous a-t-on demandé de témoigner de votre rétablissement ?
19. Vous sentez vous moins seul qu’avant ?
20. Etes-vous moins en colère qu’avant ?

Si vous avez répondu OUI à l’une des questions ci-dessus, vous êtes peut-être sur le chemin du rétablissement. Si vous avez répondu OUI à 2 questions, alors vous êtes probablement sur la voie du rétablissement. Si vous avez répondu OUI à 3 ou plus questions vous êtes certainement en rétablissement.

Je pense que ces questions cernent bien ce qu'est le rétablissement dont nous parlons si souvent. Car le programme doit se concrétiser dans notre vie.

Par la grace de Dieu et pour aujourd'hui , je peux répondre OUI à plus de 3 questions et pour cela j'ai beaucoup de gratitude.

Et vous ?

Un PasSant AnonYme

11/04/2007

Voici comment le programme marche........

Extrait du dépliant "Acceptation, foi et engagement : le témoignage d’un dépendant" - littérature approuvée par la fraternité de NA © 1988


"Avec l’aide de mon parrain, j’ai décidé de confier ma volonté et ma vie aux soins de Dieu tel que je le conçois. Cela a été le tournant de ma vie. Cette décision exige de moi une acceptation toujours renouvelée, une foi sans cesse croissante et un engagement quotidien à me rétablir.
Pour remettre ma volonté et ma vie entre les mains de Dieu, j’ai dû apprendre à me connaître et chercher activement à modifier ma façon d’affronter la réalité. Cet engagement a introduit de l’honnêteté dans ma vie. Voici comment le programme de NA marche pour moi : j’accepte ma maladie, j’en viens à croire que le programme peut me changer et je m’engage à suivre les principes spirituels du rétablissement."


Ce tournant m'a permis d'accéder à la joie après que j'ai réussi à mettre des mots sur mes maux.

Paix à vous et bon tournant dans votre vie,

Un PasSant ANonYme

11/01/2007

J - 1

Demain est le premier jour de la Convention des Émotifs Anonymes qui se passe à Chevilly-Larue en Région Parisienne(France) - voir plus haut pour les détails

Il n'est pas nécessaire de s'inscrire pour l'événement, uniquement pour les chambres et le repas. Pour le reste, venez à votre guise.

C'est l'occasion de faire le plein de réunions, de rencontres bref de découvrir une fraternité et son mode de vie ou de rencontrer les amis.

Le thème général est "Le Courage de Changer" et reprend la 2ème partie de la Prière de la Sérénité :

Mon Dieu, donne moi
La Sérénité d'accepter les choses que je ne peux changer
Le Courage de changer celles que je peux et
La Sagesse d'en connaître la différence.

A bon entendeur,

Salut

Un PasSant AnonYme

10/30/2007

Foi et Espoir : la 2eme Etape

Extrait du "Big Book" des Emotifs Anonymes, p 40

" La foi est la croyance et la confiance en une puissance supérieure à nous-mêmes. Nous n'avons pas à changer radicalement pour avoir à l'aide d'une Puissance Supérieure. Celle-ci nous est offerte exactement là où nous sommes. Si nous éprouvons de la difficulté à développer cette relation, nous pouvons commencer par faire confiance à un autre être humain...
... La deuxième étape nous demande d'admettre qu'il existe une Puissance Supérieure à nous mêmes. Une fois que nous réalisons que nous ne sommes pas tout puissants, nous pouvons essayer d'arrêter de nous prendre pour Dieu pour laisser Dieu être Dieu".

Autant la 1ère étape est celle où j'explore mon problème, autant la 2ème étape est celle de la Solution, pour moi. La Solution passe par l'acceptation que je ne vais nulle part lorsque je suis seul derrière le volant de ma vie. Car j'ai déjà prouvé que j'étais un mauvais conducteur lorsque j'étais un conducteur solitaire. C'est pourquoi l'entrée dans le Programme est toujours précédée de la prise de conscience que "Je ne suis pas Seul"(une des 12 devises)

Il existe donc quelque chose dans l'Univers qui peut être mon Guide, mieux que je ne l'ai été pour moi-même. C'est cela la Puissance Supérieure à nous mêmes, que d' aucuns appellent Dieu.

Et là je cesse d'être Dieu pour laisser Dieu faire son job. Qu'il fait toujours bien mieux que je ne l'imagine.

Et une bonne soirée à vous,

Un PaSsant AnonYme

10/28/2007

Renoncer à l'ancien moi

Extrait des Réflexions quotidiennes des Alcooliques Anonymes, 4 juin, p.164


"Nous relisons attentivement les cinq premiers points, nous essayons de voir si nous n'aurions pas omis quelque chose. Nous sommes en train d'ériger l'édifice de notre liberté ... Sommes-nous prêts maintenant à laisser Dieu nous enlever toutes les choses que nous avions reconnues comme mauvaises en nous ?


Les Alcooliques Anonymes , P.69


La Sixième Étape est la dernière étape «préparatoire». Même si j'ai déjà prié à profusion dans les cinq premières Étapes, je n'ai encore rien demandé officiellement à ma Puissance supérieure. J'ai reconnu mon problème, j'en suis venu à croire qu'il y avait une solution, j'ai pris la décision de la rechercher, j'ai " fait le ménage" .

Maintenant je me demande : suis-je prêt à vivre une vie sobre, différente ? À renoncer à mon ancien moi ?

Je dois déterminer si je suis vraiment prêt à changer. Je passe en revue ce que j'ai fait et je me mets à la disposition de Dieu pour qu'il m'enlève mes défauts......


(Les Alcooliques Anonymes, P.76)

La 6é étape dit : Nous avons pleinement consenti à ce que Dieu éliminât tout ses défauts de caractère. Et il n'y a pas d'exception. Après avoir d'abord exploré ma personnalité en faisant l'inventaire de 4e étape, puis révélé à Dieu , moi-même et un autre humain l'ensemble de tous mes torts/erreurs/fautes/... au cours de la 5é étape, logiquement, je devrais être prêt à voir toutes ces déficiences se dissoudre.

Mais non, cela m'a pris quelque temps avant d'accepter de me dessaisir d'une si grande partie de moi-même. Car certains traits de caractère même négatifs me définissent et donc y renoncer , c'est accepter de changer mon identité vis-à-vis de moi-même et des autres. Aussi car je tergiverse sur certains défauts : suis-je si paresseux ? Non pas tant que cela , me dis-je. Le déni est parfois là et puis je négocie.

Et pourtant la 6é étape me demande juste de consentir. Mais quand avais-je consenti à qui que ce soit d'autre de prendre les rênes de ma vie en mains à ce point là ? Quand avais-je admis que j'étais en de meilleures mains lorsque mon Ego (ou mon mental ou mon intellect) n'était pas maître à bord. Pas facile pour moi ce consentement non plus.

D'autant que ce consentement doit être renouvelé tous les jours de ma vie. Car la pratique de ces étapes est quotidienne pour éspérer vivre une vie sobre, heureuse et libre autant que je le peux , sans être dans la perfection.

Car nous visons le progrès, pas la perfection.

Un PaSsant AnonYme


Carnaval des dépendances - 2éme édition et autres news

Voilà la 2eme édition de ce carnaval où je rends hommage à d'autres qui poursuivent le chemin en 12 étapes hors de la dépendance et le font savoir :

  • le blog d'un groupe des Alcooliques Anonymes qui se réunit à La Défense en Région Parisienne.
  • un forum Yahoo sur lequel sont publiés des textes des AA, dont en ce moment les reflexions de Bill W.
  • le blog d'un Alcoholic Anonymous (en anglais) qui publie quodiennement sur les 12 étapes. Son blog s'appelle d'ailleurs A Dozen Steps
Je salue ici tous les anonymes qui se donnent la peine de partager si généreusement.

Je vous laisse découvrir les nouveautés sur le site dont un nouveau sondage :

Votez !

Un PaSsant AnonYme

10/27/2007

Meditations


Extrait du livre "Je Suis" qui reprend des entretiens de Sri Nisargadatta Maharaj

"Question : Comment puis-je stabiliser mon mental ?

Maharaj : Comment un mental qui manque de rigueur peut-il se rendre stable ? Bien sur, il ne le peut pas. Il est dans la nature du mental de vagabonder. Tout ce que vous pouvez faire, c'est de fixer le centre de la conscience au-delà du mental.

Question : Comment y parvenir ?


Maharaj : Refusez toutes les pensées sauf une : "Je suis". Au début le mental se rebellera, mais avec de la patience et de la persévérance il cédera et restera calme. Une fois que vous aurez atteint la tranquillité les choses commenceront à se produire spontanément et tout à fait naturellement, sans que vous ayez à vous en mêler.

Question : Puis-je éviter cette longue lutte avec le mental ?

Maharaj : Oui, certainement. Contentez-vous de vivre la vie comme elle vient, mais avec alacrité et vigilance, laissant toutes les choses arriver comme elles arrivent, accomplissant les actions naturelles d'une façon naturelle, souffrant, vous réjouissant de ce que la vie vous apporte comme elle vous l'apporte. Cela aussi est une voie.

Question : Soit ! Je peux donc aussi me marier, avoir des enfants, diriger une affaire... être heureux ?

Maharaj : Bien sur. Vous pouvez être heureux, ou ne pas l'être, prenez la vie à votre pas. "

Sri Nisargadatta Maharaj est un des plus grands maîtres spirituels du XXé siècle. Il naquit à Bombay en 1897 et y mourut le 8 Septembre 1981. Il fut l'une des plus grandes figures de la vioie de l'Advaita-Vedanta, la voie philosophique indienne la plus importante et qui prone la Non-dualité, i.e. que "la vérité est une, bien que les sages la voient sous de multiples formes."

Il consacra une grande partie de sa vie à des entretiens avec des disciples venus du monde entier et au prise avec des problèmes personnels, qu'ils soient spirituels, intellectuels ou tout simplement affectifs.

Je l'ai découvert après m'être engagé dans la voie des 12 étapes et ne sachant comment méditer. De lire ce livre m'a permis de comprendre :

... sur quoi porter mon attention quand je médite(le Je suis = l'acceptation),

....l'importance de vivre pleinement l'ici et maintenant en plein conscience sans chercher à maitriser ni à fuir.

... j'ai le choix d'être heureux ou pas : ce bonheur ne dépend que de moi-même et non de circonstances exterieures.

Enfin, qu'est ce que la volonté de Dieu à mon égard? La plupart du temps, il s'agit de "vivre la vie comme elle vient".....

La meditation comme exercice de vie ... et en toutes circonstances.

Soyez aussi heureux que vous le désirez,

Un PaSsant AnonYme

10/24/2007

L'HUMILITE est une perpetuelle paix du coeur...

L'HUMILITE est une perpetuelle paix du coeur

C'est n'avoir point de trouble, c'est n'être jamais fâché ou vexé. Irrité ou endolori. C'est ne m'étonner de rien qui puisse m'arriver.
De ne rien ressentir comme étant dirigé contre moi.
C'est rester calme quand personne ne me louange et si je suis avili ou méprisé, c'est trouver en moi un lieu béni où je puisse me rendre, refermer la porte,
m'agenouiller devant mon père en secret.
Être en paix, comme au sein d'une mer profonde et calme, quand tout autour de moi semble trouble."


Trouvé sur le bureau du
Docteur Robert Holbrook Smith, MD, 928 Second National Building, Akron, Ohio.


... dit aussi Docteur Bob, cofondateur des Alcooliques Anonymes avec son ami Bill W. Les Alcooliques Anonymes sont les précurseurs de tous les mouvements en 12 étapes et a mon sens le mouvement spirituel du XXe siècle le plus important du monde occidental.

Respect total et un grand merci d'avoir été là, Bob et Bill.

Bonne journée à tous,

un PasSant AnonYme

10/23/2007

L'unité

Tiré du manuel "les 12 Traditions expliquées" des E.A. :

1. Notre bien-être commun devrait venir en premier lieu;le relèvement personnel dépend de l'unité des Émotifs Anonymes.

Quelle importance a pour toi le Mouvement des Émotifs Anonymes ? As-tu trouvé un autre moyen qui marche aussi bien pour toi ? Peux-tu suivre le programme sans aucune aide ?

La plupart d'entre nous sentons le besoin d'écouter et de partager avec ceux et celles qui s'orientent vers le même but, celui de grandir grâce au programme. Pour nous rétablir, nous avons besoin des réunions et des gens qui les fréquentent. Voilà pourquoi les groupes E.A. doivent survivre et rester forts et en santé.
.....

La Première tradition spécifie que le but de nos traditions est de préserver l'unité des E.A. Les autres traditions sont des guides pour nous aider à préserver cette unité."

Belle introduction aux Traditions des mouvements en 12 étapes : Le problème c'est le fait de mettre mon bien-être avant celui du groupe. La solution est d'oeuvrer à l'unité du groupe en acceptant de participer, d'être avec, de "créer une ambiance d'acceptation et d'amour" . Après tout, nous avons plus de choses en commun que de différences - pour commencer nous sommes tous des être humains .....

Quel chemin parcouru ! Entre mon moi qui voulait ce qu'il voulait quand il voulait et qui était souvent si malheureux et mon moi d'aujourd'hui un peu plus heureux depuis que j'applique cette 1ere tradition au mieux de mes possibilités. Et avec l'aide de quelques amendes faites aux uns et aux autres lorsque je deviens abrasif.

Voila : ce billet est destiné à équilibrer les remarques de mon post précèdent sur les partages en réunion.

Faire passer le bien-être du groupe avant le mien est souvent un gage de survie , de sérénité et d'humilité ... et quel réducteur de l'ego !

Bien à vous,

Un PaSsant AnonYme

10/20/2007

Prière de la Sérénité




La prière de la Sérénité est au coeur même du Mouvement des Alcooliques Anonymes. Souvent attribuée à Marc-Aurèle(ou saint François d'Assise), elle aurait été écrite en 1932 par le Dr Reinhold Niebuhr[qui en donna à son tour le crédit à un théologien du 18e siècle, Friedrich Oetinger].
Elle fut amenée à Bill W. en 1939 par Jack C.,sur une coupure de journal.[Elle était ajoutée à la fin d'un avis de décès...]

Extraits de«Le Mouvement des alcooliques anonymes devient adulte» p. 240 et de «Pass It On» p. 252 (pour le nom de Jack C.).
Cette version de la Prière de la Sérénité se trouve sur l'excellent site "Abstinents aujourd'hui - 24 heures à la fois" d'un ami AA qui nous envoyait dans le temps un email quotidien de pensée des AAs pour mon plus grand bonheur. Aujourd'hui il suffit d'aller sur son site pour retrouver les textes du Programme en 12 étapes. Merci à toi qui, éminent anonyme, dont les textes m'ont tant aidé.
Cette Prière fut la première que j'appris et qui m'a aidé à passer le cap de journées difficiles. Elle fait partie intégrante de mon plan d'action sprirituel quotidien et me recentre sur le programme quand je m'en éloigne.
Bonnes 24 heures,
Un PaSsant AnonYme

Notre méthode ou Les 12 étapes des Emotifs Anonymes

Extrait du livre Bleu ('Big Book') des Emotifs Anonymes et adapté du Chapitre 5 du Big Book des Alcoolique Anonymes (Notre méthode)

Personne n'a jamais échoué s'il a fidélement suivi la même voie que nous. "Ceux et celles qui ne se rétablissent pas sont des personnes qui ne peuvent pas ou ne veulent pas s'engager complètement dans ce simple programme." Si vous avez mal et que vous désirez changer, vous le pouvez. Le rétablissement depend de votre entière honnêteté, de votre ouverture à de nouvelles idées et de votre disposition à entreprendre les actions nécessaires.

Voici les Douze Etapes que nous suivons dans notre programme de rétablissement :

1. Nous avons admis que nous étions impuissants devant nos émotions, que nous avions perdu la maîtrise de nos vies.
2. Nous en sommes venus à croire qu’une Puissance Supérieure à nous-mêmes pouvait nous rendre la raison.
3. Nous avons décidé de confier notre volonté et nos vies au soin de Dieu tel que nous Le concevions.
4. Nous avons courageusement procédé à un inventaire moral minutieux de nous-mêmes.
5. Nous avons avoué à Dieu, à nous-mêmes et à un autre être humain la nature exacte de nos torts.
6. Nous avons pleinement consenti à ce que Dieu éliminât tout ses défauts de caractère.
7. Nous Lui avons humblement demandé de faire disparaître nos déficiences.
8. Nous avons dressé une liste de toutes les personnes que nos avions lésées et nous avons résolu de leur faire amende honorable.
9. Nous avons réparé nos torts directement envers ces personnes partout où c'était possible, sauf lors qu'en ce faisant, nous pouvions leur nuire ou faire tort à d'autres.
10. Nous avons poursuivi notre inventaire personnel et promptement admis nos torts dès que nous nous en sommes aperçus.
11. Nous avons cherché par la prière et la méditation à améliorer notre contact conscient avec Dieu tel que nous Le concevions, lui demandant seulement de connaître Sa volonté à notre égard et de nous donner la force de l’exécuter.
12. Ayant connu un réveil spirituel comme résultat de ces étapes, nous avons alors essayé de transmettre ce message et de mettre en pratique ces principes dans tous les domaines de notre vie


Dès le début, nous vous supplions d'être courageux, et minutieux dans l'application de ces étapes. Même si quelques unes d'entre elles peuvent vous sembler trop difficiles, d'autres inutiles, voire incompréhensibles, vous avez tout à gagner à essayer de les suivre. Certains parmi nous ont essayé de s'accrocher à leurs vieilles façons de penser et de se comporter, pour se rendre compte qu'il était impossible de grandir dans ce programme sans s'abandonner complètement et sans mettre ces étapes en pratique.
Par l'intérmédiaire de ce programme, nous avons découvert une Puissance Supèrieure à nous mêmes qui nous a aidés à comprendre et à appliquer les étapes dans notre vie de tous les jours. Nous avons appris que nous n'avions pas à comprendre ou à suivre le programme à la perfection : nous n'avions qu'à faire de notre mieux. L'application quotidienne de ces étapes nous a aidés à grandir sur les plans émotif et spirituel. Nous avons découvert notre véritable identité. Nous avons trouvé le rétablissement.

Vous le pouvez également.

Contrairement aux réunions des A.A.s, aux reunions E.A.s ce texte est rarement lu. Et pourtant il gagne à être rappelé aussi souvent que possible car il nous rappelle que :

Nous pouvons trouver le Rétablissement ... à condition de faire de notre mieux.

Nous trouvons ce rétablissement par l'application quotidienne des étapes. Il est d'ailleurs impossible de grandir dans ce programme sans mettre ces étapes en application.

Nous cherchons à grandir spirituellement autant qu'émotivement.

Les seuls prérequis à ce simple programme sont : l'Honnêteté, l'Ouverture d'esprit et la Bonne volonté pour agir.

Ce texte est vif comme le tranchant d'un couteau : Nul part est-il marqué que le rétablissement est fonction du nombre de partages faits dans les réunions, ni de l'écoute de l'autre. Nulle mention de rétablissement psychologique ou de groupes de paroles :>.

B24h

Un PasSant AnonYme

10/19/2007

S'assumer et influencer les autres

Pensée du jour du 19 Octobre - livre 'Aujourd'hui seulement' des Émotifs Anonymes


PENSÉE DU JOUR

Le fait que j'étais incapable d'agir s'explique par mon besoin d'être reconnu et approuvé par les autres. En me rétablissant, je commence à reconnaître ma capacité à déterminer ma propre valeur. Je ne m'en remets plus à ce que les autres pensent de moi, pour savoir comment agir. Je descends en moi pour trouver mes normes de comportement et je recherche la volonté de ma Puissance Supérieure dans toutes les circonstances. Je commence à prendre ma vie en main. Je fais mes propres choix et j'en assume les conséquences.


MÉDITATION DU JOUR

Accorde-moi la grâce de me reconnaître et de m'assumer. Aide-moi à prendre conscience de ma capacité d'influencer les autres.


AUJOURD'HUI JE ME SOUVIENDRAI

Jusqu'à quel point suis-je dépendant de ce que je perçois chez les autres ?


Je pensai que j'étais timide à cause des autres. En fait, j'étais timide car paralysé par le regard de l'autre. L'autre qui d'un regard ou d'une absence de regard déciderait de de ma (non)existence. Et puis, j'ai découvert les 12 étapes et les Émotifs Anonymes....

Cette pensée du Jour est riche de tant de principes 12 étapes, en vrac :

Mes actes sont ma responsabilité : Oser est un acte que je pose de plus en plus souvent. Fait partie de ma 10e étape quotidienne la question : 'qu'ai-je osé aujourd'hui ?'.

Je recherche une volonté d'agir dans une relation avec une Puissance Supérieure et selon Sa volonté , pas la mienne. Ce principe d'humilité porte un paradoxe: quand je suis humble, je ne peux pas être timide. Car ce que je fais est soumis à "plus que moi" . Ce "Plus", vous pouvez l'appeler Dieu, le Soi ou l'Univers tel que chacun le conçoit. C'est une facette importante de la 11é étape.

Quand je m'assume et me reconnaîs, alors je peux influencer l'autre. En fait ceci est une des nombreuses conséquences de ce rétablissement , quand je suis "bien dans mes pompes" en harmonie, alors ma vie prend une couleur de sérénité qui est visible et influence les autres. Pas parce que je le recherche particulièrement d'ailleurs. C'est une facette de ma 12e étape.

Et là ô surprise : de dépendant passif, je deviens acteur. Co-créateur.Créatif.

Alors aujourd'hui j'ai osé vis-à-vis de moi-même, vis-à-vis des autres et selon la volonté de ma P.S.

3 gestes d'audace qui ont éclairé ma journée.

Et une bonne journée à vous aussi,

Un PasSant AnonYme

10/14/2007

Aujourd'hui seulement j'arrêterai de dire 'si j'avais le temps'...


Extrait du livre "Si je veux que ça marche" - Emotifs Anonymes

"Aujourd'hui seulement, j'arrêterai de dire : "Si j'avais le temps". Je ne trouverai jamais du temps pour quoi que ce soit. Si je veux du temps, je dois le prendre.

Une bonne partie du programme parle d'utiliser son temps avec soin. Cette journée est tout ce que j'ai et il me faut la vivre consciemment et en être reconnaissant. Cela implique que je déciderai des objectifs qui comptent pour moi et que je ferai des progrès pour les atteindre, les autres affaires devront attendre.
Je dispose de vingt-quatre heures seulement et un certain nombre d'être elles doivent être consacrées au travail, aux repas, à l'exercice, à la prière ou à la méditation et au sommeil. Les heures qui restent,..., doivent être protégées jalousement et je dois les utiliser uniquement pour faire que ma vie soit davantage en harmonie avec la volonté de ma Puissance Supérieure"

une P.S. telle que je la conçois : elle peut être le Soi, le Dieu monothéiste, l' Univers et son intelligence. Toutes ces définitions me vont. Même si les définitions sont différentes, le principe qui les soustend est le même. Comme dit le poète soufi : "Dans le jardin, les fleurs sont multiples, mais l'eau est Une".

Et vous, quelle est votre définition de votre P.S. ?

Exprimez vous.

Bonnes 24 heures,

Un PaSsant AnonYme



10/12/2007

Acceptation et changement

Extrait du livre de méditations Al-Anon: " Le Courage de Changer" , 12 octobre, p.286

Pensée du jour

Le rétablissement peut consister autant à désapprendre qu'à apprendre. Ma sécurité ne peut reposer sur l'apprentissage de ' règles ' parce qu'une fois que je les ai vraiment comprises, elles changent. Avec l'aide de ma Puissance Supérieure, je trouverai une certaine sécurité en étant exactement là où je suis aujourd'hui.

« Les Douze Étapes de notre programme m'ont amenée aujourd'hui à une foi en Dieu qui est basée sur l'acceptation du monde tel qu'il est. Je ne me tourmente plus pour savoir comment le monde devrait être. »

Tel que nous Le concevions...

J'ai cherché un changement pendant de nombreuses années. Le changement est devenu tellement plus simple et clair depuis que j'ai commencé à m'accepter entièrement - sans condamnation et sans hubris non plus, sans censure et sans vivas.

Le seul "truc" c'est l'acceptation entière.

Bonne soirée,

Un PaSsant AnonYme

10/08/2007

DESIDERATA !

Reste calme au milieu du bruit et de l'impatience et souviens-toi de la paix qui découle du silence. Autant que tu le peux, mais sans te renier, sois en bons termes avec tout le monde. Dis ce que tu penses, clairement, simplement ; et écoute les autres, même les sots et les ignorants ; eux aussi ont quelque chose à dire.

Evite les gens grossiers et violents car ils ne sont que tourments pour l'esprit.
Si tu te compares aux autres, tu risques de devenir vaniteux ou amer, vu qu'il y aura toujours quelqu'un de plus grand ou de plus petit que toi.

Sois fier de ce que tu as fait et de ce que tu veux faire. Aime ton métier, même s'il est humble; c'est un bien précieux en notre époque trouble. Sois prudent dans tes affaires, car on pourrait te jouer de vilains tours. Mais que ceci ne te rende pas aveugle à ce qu'il y a de beau; bien des gens luttent pour un idéal et, partout sur la Terre, on fait preuve de courage.

Sois toi-même, surtout dans tes affections. Fuis par-dessus tout le cynisme en amour, car il persiste même après avoir desséché ton cœur et désenchanté ton âme.
Permets-toi de t'enrichir de l’expérience des ans, te défaisant progressivement de tes puérilités. Affermis-toi pour faire face aux malheurs de la vie.
Mais ne te détruis pas par une imagination maladive; bien des peurs prennent naissance dans la fatigue et la solitude. Malgré la saine discipline qui s'impose, sois bon envers toi-même.

Tu es un enfant de l'univers, tout comme les arbres et les étoiles : tu as le droit d'être ici.
Et même si cela n'est pas clair en toi, sois assuré que tout se passe dans l'univers selon ses règles propres.

Par conséquent, sois en paix avec ton Dieu, quelle que soit en toi son image.
Et par-delà tes peines et tes aspirations, au milieu de la confusion de la vie, sois en paix avec ton âme.
Dis-toi qu'en dépit de ses faussetés, de ses ingratitudes, de ses rêves brisés, le monde est tout de même merveilleux.
Répands la bonne humeur.

Et tâche d'être heureux.

Poème écrit en 1927 par Max Ehrmann (1872-1945)

Dans la tourmente de mon esprit ce soir, ce poème me rend un havre de paix dont j'avais bien besoin pour :
  • méditer
  • récupérer ma raison
  • pour retrouver ma place dans l'Univers et parmi les autres
  • pour retrouver ma gratitude d'être là, bien vivant et finalement bien entouré.
Mon coeur bat déjà plus lentement.

Merci Max

Une bonne nuit à vous tous

Un PaSsant anonYme

9/29/2007

Douleur et guérison

Extrait du manuel "L'ampleur de la maladie émotive" des Émotifs Anonymes

" A mesure que nous grandissons, je crois que nous expérimentons la douleur de la guérison, car il y a de la souffrance dans la guérison de toutes les maladies physiques et émotives. Je crois que cette douleur cicatrisante est un signe de notre ouverture à nous-mêmes et à la vie, un sentiment de nouveauté, de découverte. Mais, au delà de la douleur, nous recevons la récompense d'une vie enrichie. Nous devons guérir et croître; sinon, nous mourrons sûrement, du moins intérieurement. En grandissant, je crois que nous devenons davantage la personne unique que nous sommes capables d'être. "

Il y a en effet une douleur qui est le signe de ma séparation d'une partie de moi qui meure. Tout changement signe la mort de quelque chose en moi. Et même en sachant qu'il est bon que cette partie meure, la traversée de cette mort m'affecte : je laisse le connu même malade pour aller vers un inconnu que j'appréhende par un effet reflexe humain.

Les 12 étapes me permettent d'avance avec/malgré l'appréhension et me guident dans cette voie nouvelle. Je sais que les promesses se réalisent ... tôt ou tard.

En venant dans les fraternités, le choix était simple : une mort (intérieure) prématurée ou une vie nouvelle. La douleur est maintenant un effet secondaire d'avoir choisi de changer.

Heureux d'être de retour sur le blog. Prenez soin de vous,

Un PaSsant AnonYme